Logo NEOS

Blogue

Great place to Work® : valoriser la culture d’entreprise

Le 22 avril dernier a été publiée une liste des « meilleurs endroits où travailler au Canada en 2016 » avec, en tête, Google Canada. Ce rapport, fruit de calculs rigoureux, est l’oeuvre de la société Great place to Work®. Éclairage sur cet institut précurseur dans le domaine du bien être au travail.

14580497_10209849834395320_2055081583_n

Nous pensons que toute entreprise a les moyens de devenir une entreprise où il fait bon travailler. C’est l’essence même de l’Institut Great Place to Work®

Robert Levering, co-fondateur de l’institut.

Great Place to Work® est décrit par ses fondateurs comme une “société internationale d’étude, de conseil et de formation qui aide les organisations à identifier, créer et maintenir un cadre de travail où il fait bon travailler, et ce via le développement de cultures d’entreprise où règne la confiance“. La compagnie identifie ses clients selon un profil bien précis, à savoir les organisations qui possèdent déjà une forte culture d’entreprise ainsi que celles qui aimeraient développer la leur. Pour mieux comprendre Great Place to Work®, l’étude de son histoire, de ses actions et de son développement s’impose.

Une simple commande éditoriale

En 1981, une maison d’édition de New-York demande à deux journalistes économiques, Robert Levering et Milton Moskowitz, d’écrire un livre énumérant les 100 meilleures entreprises pour lesquelles travailler en Amérique. Séduits par l’idée, les deux partenaires ont alors cherché à définir les critères caractérisant une entreprise où il fait bon travailler. C’est ainsi qu’ils ont découvert qu’un environnement de travail agréable repose essentiellement sur l’existence de relations de haute qualité sur le lieu de travail.  Le deux auteurs ont décliné cette variable en trois valeurs : la confiance, la fierté et la solidarité.

Fiers de leur découverte, Robert Levering et Milton Moskowitz publient alors en 1984 un livre pionnier dans le développement du bien-être au travail intitulé “A Great Place to Work : What Makes Some Employers So Good – And Most So Bad ?” qui aura tellement de succès qu’il fera l’objet d’une réédition en 1988. Riches de leur expérience et de leurs connaissances, les deux journaliste décident finalement en 1991 de fonder une compagnie visant l’amélioration des conditions de travail et la promotion de la marque employeur : Great Place to Work® était né.

La production de rapports de qualité

Le service à l’origine de Great Place to Work et qui a fait sa renommée est sans conteste ses classements annuels des “Best Workplaces”, les meilleurs entreprises pour lesquelles travailler. Agrégation de données perfectionnées avec le temps, ces classements se déclinent aujourd’hui en de nombreuses catégories à l’échelle nationale :

  • Classement général
  • Classement en fonction de la taille de l’entreprise (petite, moyenne ou grande)
  • Classement en fonction du secteur d’activité
  • Classement des meilleures entreprises pour les femmes

Ces rapports sont complétés par un classement mondial des multinationales et permettent de mettre en valeur l’importance de l’environnement de travail sur le bien être des employés.

Un accompagnement personnalisé aux entreprises

L’action de Great Place to Work® ne se limite néanmoins pas à ces rapports : la compagnie profite également de son expertise dans le domaine du bien-être au travail pour en faire bénéficier les entreprises désirant améliorer leur culture interne.

L’institut procède alors en 3 étapes :

  • L’évaluation de la compagnie : compréhension des pratiques managériales existantes afin d’identifier les domaines clés à améliorer.
  • La transformation du lieu de travail : mise en place de plans d’action productifs dans l’organisation, comme la formation et l’implication des managers. 
  • L’apprentissage et le partage : découverte de nouvelles idées de culture d’entreprise qui pourront être ensuite partagées à d’autres organisations

Un engagement social

Enfin, depuis quelques années, Great Place to Work® s’est également engagé socialement dans le but “d’aider les individus et communautés qui en ont besoin, que ceux-ci soient au coin de la rue ou à l’autre bout du monde”. La compagnie a ainsi développé un partenariat avec “InsideNGO”, une association qui oeuvre au développement des ONGs, pour aider bénévolement les associations à but non lucratif à développer et faire perdurer un environnement de travail performant.

Le développement d’une multinationale à succès

Ce panel de services proposé par Great Place to Work® a eu un succès fulgurant si bien qu’aujourd’hui, l’institut est présent dans 45 pays autour du globe. Au cours d’une année normale, Great Place to Work® œuvre aux côtés de plus de 5 500 organisations – soit quelque 10 millions de salariés – parmi lesquelles Google, Coca-Cola, Microsoft, Mcdonald’s ou encore Starbucks. Chaque année, leurs classements annuels des meilleurs places où travailler sont calculés pour chaque pays dans lesquels Great Place to Work® est installé et sont lus par plus de 25 millions de personnes partout dans le monde.

 


 

Pour en savoir plus : http://www.greatplacetowork.ca/

Pour lire le rapport 2016 : http://www.greatplacetowork.ca/insights-and-events/blogs-and-news/813-announcing-2016-best-workplaces-in-canada

  

 

 

Ne manquez aucun article en vous abonnant à notre infolettre

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.